Archive

Articles taggués ‘Joe Pass’
06 juin

Joe Pass vs Stanley Jordan vs Charlie Hunter

Ces 3 noms évoquent pour moi le talent ! Rien de tel qu’un article chronologique pour vous faire découvrir ces 3 dieux …

First, Joe Pass (1929-1994), le plus célèbre, le premier homme « orchestre »…

Après un gros passage à vide pendant plus de 10 ans pour cause de toxicomanie, il reprend sa demi-caisse pour envoyer du swing à Los Angeles ou il joue dans de nombreuses formations de jazz, une rencontre avec Norman Granz (un célèbre producteur de jazz américain) va lancer sa carrière et J.Pass va signer pour le label Pablo. Il atteint alors l’apogée de sa carrière, et va enrengistrer près de 70 albums ( voir discographie ).

Un album m’a particulièrement touché, Unforgettable (sortit posthume en 1998), en effet l’écorché vif y exprime tout son talent du bout de ses 10 doigts, il joue les accords, le thème, et parfois même une légère walking, tous en gardant une interprétation très touchante … bref, j’arrète les blablas et vous laisse juger par vous même :

Unforgettable

2nd, Stanley Jordan (1959 – ), un monsieur tapping (oui j’ai bien dit tapping) qui doit faire rager certains metalleux !

Un des guitaristes les plus marquant du 20ème siècle … Certaines critiques de Jazz affirmèrent : » le terme génie est trop souvent galvaudé dans les cercles musicaux , mais il est totalmement justifié pour Stanley JORDAN. »

À Travers un tapping époustouflant il crée des harmonies fabuleuses qui sont encore plus poussé que celle de Joe Pass. Pour les puristes, on a 2 albums marquants : Magic touch et Cornucopia . Un peu kitch à ma goût, je n’ai été séduit qu’à moitié… Par contre une de ses performances live ma choqué ! Regardez plutôt ca :

Remarque : Stanley Jordan fait partie de la prog’ du NJP 2010 !!!

Third, le tueur des temps modernes, j’annonce Mesdames et Messieurs, le grand Charlie Hunter (1967- )!

Le plus contemporain des 3 : plus de matos, plus orienté groove, plus efficace ?!

Son originalité est bien sur du à son jeu, mais aussi à sa guitare, 8 cordes (3 cordes de basse, 5 de gratte) et à son amplification, deux sorties jack : une vers un ampli basse et une autre vers un ampli gratte (avec un leslie d’ou le son d’orgammon) !

Illustration en image :

Ps : le phrasé à partir de 2min 15 m’a traumatisé !!!

Conclusion : difficile de comparer ces 3 bonhommes, néanmoins on peut dire qu’ ils s’inscrivent tous dans une même lignée : celle de la virtuosité !